ANATOMIE VERTEBRALE


INTRODUCTION

 

Colonne vertébrale constituée de 24 vertèbres, répartis en différents segments :

             7 cervicales, lordose(A)

             12 thoraciques, cyphose(B)

             5 lombaires, lordose(C)

             Sacrum = 5 vertèbres sacrées soudées(D)

             Coccyx = 4 à 5 vertèbres coccygiennes soudées(E)

 

RQ : Cyphose lombaire jusqu'à 13 mois puis ébauche de la lordose, qui devient définitive à 10 ans

 

VERTÈBRE TYPE

 

Présente 2 parties : CORPS VERTÉBRAL ET ARC POSTÉRIEUR

 

I.      CORPS VERTÉBRAL

= Partie ant de la vertèbre

 

      Face sup etinf

Plateaux vertébraux :

      Parallèles saufL5

      Encroutés decartilage

       Bordésenpériphérieparunlistelmarginal(résultantd'uneossificationépiphysairesesoudantaucorpsvertébralvers14ans) RQ:MaladiedeScheuermannouDCR(DystrophieRachidiennedeCroissance)=Epiphysitevertébraleétagéeà14ans

→ RADIO : plateaux érodés / tassement cunéiforme ant des corps vertébraux

       Circonférence

      Légèrement concave en AVT et sur lescôtés

      Plus plate enARR

      Présence d'orifices de passage des canaux veineux sur la facepost

→ Drainage du corps vertébral

 

II.     ARCPOSTÉRIEUR

= Demi-anneau osseux, concave en AVT Plusieurs segments :

 

      PÉDICULES(1)

      Implantés sur les 2 bords lat de la face post du corps, occupant d'avantage la partiesup

      Se dirige en ARR

      Quadrilatères

      Bord sup et inf (+)excavés

 

       LAMES(3)

      Quadrilatères

      Se dirigent en ARR / DDS /BS

      Serejoignent

 

       APOPHYSE ÉPINEUSE

      Se détache en ARR de l'union des 2lames

      Se dirige vers leBS

 

       APOPHYSES ARTICULAIRES : 2 sup (2) et 2 inf(8)

      S'implante à l'union des pédicules et deslames

      Encroutées de cartilage sur leur facedistale

      Constituent 2 colonettes articulées en complément de la colonneprincipale

 

       APOPHYSES TRANSVERSES

      Implantées à l'union des pédicules et deslames

      Se dirigent en DHS et plus ou moins enARR

 

III.   TROU / CANAL VERTÉBRAL

 

       Constituelecanalrachidiencontenantlamoelleépinière,sesenveloppesméningées,unréseauartério-veineuxenfouisdansuntissuscellulo- graisseux

       Rapports:

      AVT, corpsvertébral

      LAT,pédicules

      ARR,lames


IV.  TROUS DECONJUGAISON

 

       Departetd'autreducanalrachidien,constituentlesvoiesd'émergence,entrelesvertèbres,desN.rachidiensaccompagnésdeleurréseauartério- veineux et de plexusveineux

       Rapports:

      HT et BS, bords concaves des pédicules des vertèbres sus- etsous-jacentes

      AVT, bord post de l'articulation entre disque et corps vertébrauxcorrespondants

      ARR, bord ant des apophyses articulairescorrespondantes

 

V.    STRUCTURE

 

       Corps vertébral = os court, compact, constitué d'une corticale dense entourant de l'osspongieux

      Travées de ce tissu spongieux se repartissent en ligne de force:

 

      PLANFRONTAL

      Verticales entre les 2 plateaux

      Horizontales entre les 2 parties lat ducorps

      Obliques, du plateau inf aux parties lat

      PLANSAGITTAL

      Verticales entre les 2plateaux

      En 2 éventails:

      Depuis le plateau sup, à travers les pédicules,vers les apophyses sup et apophyse épineuse

      Depuis le plateau inf, à travers les pédicules,vers les apophyses inf et apophyse épineuse

 

RQ : Fracture la plus fréquente

= Fracture cunéiforme ant du corps vertébrale, par tassement, résultant de la moindre présence de ces lignes de force en AVT du corps


 

CERVICALE TYPE (C3 à C7)

CORPS VERTÉBRAL

       Cubique, circonférence à 4 faces bienmarquées

       Plateau inf présente un bec au niveau du bord antéro-inf

→ Recouvre en AVT le bord sup du corps de la vertèbre sous-jacente

       Sur chaque bords lat du plateau inf,échancrure

portant une facette articulaire : DHS/(BS)

       Sur chaque bords lat du plateau sup, saillie verticale = Uncus A. Semi-lunaire Présentesur face intune facettearticulaire : DDS/(HT)

→ D'une vertèbre à l'autre, correspondance entre ces 2 facettes articulaires = Articulation unco-vertébrale

CANAL VERTÉBRAL

       Grande taille

       Triangulaire à base ant

PÉDICULES

       Courts

       Se dirigent en ARR et DHS

APOPHYSESARTICULAIRES(sup)

       HT / ARR /(DHS)

LAMES

       Plus longues quehautes

APOPHYSE ÉPINEUSE

       Courte, peu inclinée vers leBS

       Bifide partant vers le DHS et BS

APOPHYSESTRANSVERSES

       Naissent de 2 racines :

       ANT : s'implante sur face lat du corps

       POST : sur partie postéro-ext du pédicule

       Se rejoignent et sur face sup, creusées par une gouttière pour N. Rachidien

       Bifides (insertion des M. Scalènes) RQ : Forment un orifice = Troutransversaire

→ Passage de l'A. Vertébrale (sauf C7)

PARTICULARITÉS

C7 : Vertèbre de transition / corps plus volumineux / parfois facette articulaire pour K1 / apophyse épineuse unituberculeuse, bien inclinée vers le BS et proéminente / apophyses transverses longues et unituberculeuses / pas de passage de l'A. Vertébrale dans trous transversaires

 

C6 : Sommet de la racine ant de ses apophyses transverses très saillant


 

THORACIQUE TYPE

CORPS VERTÉBRAL

       Arrondi sauf face postconcave

       Sur la partie post des bordslat des listels marginaux, 2 facettes articulaires costales :

       Sup : HT / DHS

Articulaire avec la K du même nombre

       Inf : BS / DHS

CANAL VERTÉBRAL

       Circulaire

PÉDICULES

       Bord inf nettement pluséchancré

APOPHYSESARTICULAIRES(sup)

       ARR / (DHS) / HT

LAMES

       Aussi hautes que larges

APOPHYSE ÉPINEUSE

       Prismatique triangulaire

       Très longue

       Fortement inclinée vers leBS

APOPHYSESTRANSVERSES

       Se dirigent en DHS et ARR

       Sommet renflé et présente sur face ant une facette articulaire avec latubérosité costale de la Kdu même nombre : AVT /(DHS)

PARTICULARITÉS

D1 : Vertèbre de transition / plateau sup et apophyses articulaires sup comme le type cervical / facette costale sup entière, articulée avec K1

 

D12 : Vertèbre de transition donc se rapproche du type lombaire/ apophyses articulaires inf : DHS et AVT / apophyses transverses très courtes / apophyse épineuse épaisse et courte

 

D11 : Apophyses transverses courtes / apophyse épineuse peu inclinée vers le BS

 

RQ : D10, D11 et D12 présente seulement facette articulaire costale sup, articulaire avec K du même nombre / Pas de facette articulaire sur apophyses transverses (inconstante pour D10)


 

LOMBAIRE TYPE

CORPS VERTÉBRAL

       Volumineux

       Plus large que haut

       Côtés très excavés

CANAL VERTÉBRAL

       Triangulaire équilatéral

PÉDICULES

       Épais et courts

APOPHYSESARTICULAIRES(sup)

       DDS / ARR

       Présente tubercule mamillaire sur partiepostéro- ext (insertion M. Spinaux)

LAMES

       Plus hautes que larges

APOPHYSE ÉPINEUSE

       Horizontale

       Épaisse

APOPHYSESTRANSVERSES

APOPHYSES COSTIFORMES (même origine d'ossification que les K)

       Présente tubercule accessoire sur leur bordpost

       Se dirigent en DHS et (ARR)

       Minces (sauf L3 longues)

PARTICULARITÉS

L5 : Corps cunéiforme, plus HT en AVT qu'en ARR (non parallèle) / apophyses articulaires inf regardent davantage vers AVT / apophyses transverses courtes et massives

 

L3 : Apophyses transverses très longues

 

L1 : Apophyses transverses peu développées

 

RQ : Isthme lombaire = Segment aminci entre apophyses articulaires sup et inf homolat / entre pédicule et lame Rupture = Lyse isthmique → Spondylolisthésis (glissement ant du corps vertébral (traumatique ou congénitale)

Radio : « Décapitation du petit chien » en cliché de 3/4


ARTICULATIONS INTERCORPORÉALES

 

I.      DISQUE INTERVERTÉBRAL

 

= Structure fibro-cartilagineuse en forme de lentille bi-concave composée de 2 parties :

 

      Annulus fibrosus (portion périphérique)

= Anneau de consistance ferme et élastique

      Constitué de lamelles concentriques à obliquité inverse entre 2 couches 

      Presque verticales enpériphérie, tendant à l'horizontales vers le centre

       Nucleus pulposus (portion centrale)

= Noyau muqueux est dur, déformable mais incompressible ( il peut se déformer en fonction de la pression qu'il reçoit - si il y a une lésion en avant le noyau va partir en arrière - si la lésion persiste, il y aune adaptation du système et ce noyau peut rester en arrière et créer une protusion et une hernie - le noyau quand il sort de cet espace peut créer un syndrôme compressif ou conflictuel avec une structure aux alentour comme le nerf, la moelle, le noyau peut même ête descendant car l'espace est totalement diminué, le noyau va vers le bas et devient une hernie descendante - on peut aussi avoir des hernies antérieures. )

      Contenu sous pression

      Situé médianement, mais plus proche de la paroi post que de l'ant

 

RQ: 

      Disque L5/S1 cunéiforme à base ant

      Hauteur comparée à celles des corps vertébraux est dans un rapport de:

      2/5 en région cervicale (si l'espace est réduit on demande au patient un examen complémentaire, en vue d'une potentielle lésion)) 

      1/5 en région dorsale

      1/3 en région lombaire

       Noyau dépourvu de vsx et nerfs, anneau fibreux en possède en quantité bien moindre que les structures ligamentaires et fibro cartilagieneuses des articulations plus mobiles

 

II.     MOYENS D'UNION

 

      LVCA / L. Longitudinalant

= Long ruban blanchâtre et nacré

      Tendu de la face ant du corps de S2 → Face exocrânienne de l'apophysebasilaire

      Face post en rapport avec les M.Spinaux

 

    •      LVCP / L. Longitudinal post   

     =   Ruban jaunâtre témoignant de la présence parmi les fibres conjonctives d'un certain nombre de fibres élastiques. 

                   •      Tendu de Cx1 via un simple cordon médian - face endo-cracrienne de l'apophyse basilaire 

                   •      S'insère très largement sur les disques intervertébraux et les bords postérieurs des plateaux vertébraux. 

                   •      Se rétrécit au niveau des corps où il est peu adhérent = aspect festonnés ( aminci au niveau inter-pédiculaire)(passage des vsx.)

                   •      A partir de L2 le LCVP devient moins large

 

ARTICULATIONS INTERFACETAIRES ou ZYGAPOPHYSAIRE 

=  Articulation des A. articulaires inférieures de la vertèbre sus-jacente et des A. Articulaire sup de la vertèbre sous-jacentes. 

 

I.     SURFACES ARTICULAIRES 

 

    S1 : ARR/DDS/HT

    Lombaires : DDS/ARR

   Dorsales : ARR/(DHS)/HT

    Cervicales : TH/ARR/(DHS)

 

II.     MOYENS D'UNION

 

    •      L. Sus-épineux 

         = long cordon fibreux 

               •    S'insère sur le sommet de toutes les A. Epineuses 

               •    Au niveau cervical = L. Cervical Post / L. Nucal 

                         = cloison sagittale de forme triangulaire à pointe inférieure

               •  Tendu depuis la protubérance occipitale ext et la crête médiane  A. Epineuse C6/C7 (lorsqu'elles sont bifides il n'y a qu'un seul ligament et le muscle interépineux de chaque côté. - c'est un ligament que l'on peut palpé)

 

    •      L. Jaune 

                = Lame épaisse très résistante, de forme rectangulaire, essentiellement composé de fibres élastiques 

             •      Relie chaque lame depuis sa face antérieure → la lame sous jascente sur le brd sup

             •      Bord  ext renforce le versant int de l'articulation apophysaire post homolat

             •      Face antérieure, qui regarde vers l'AVT et BS, séparé de la dure-mère par une couche de la graisse et réseau veineux interachidien

             •      Face post en rapport avec les M. Spinaux

 

    •      L. Interépineux

      = Cloison fibreuse, sagittale et médiane, en AVT du L. Sus-épineux ( c'est un ligament fin)

      Relie entre elles les A.Epineuses

      En AVT, se prolongent jusqu'auxlames

      En DHS, en rapport avec les M.Spinaux

     L/ Intertransversaire

      Tendus entre les A.Transverses  (il se situe entre les deux muscles intertransversaux)